LES PROGRAMMATIONS LIMITATIVES


Les programmations limitatives sont des agrégats de la fausse matrice qui nous emprisonne et se nourrit des émotions de basse fréquence.

Cette matrice, ou corps de souffrance, engendrée par la chute du Chi (énergie vitale) de la Terre nous égare, nous détourne du principe d’auto correction, détruit notre relation vivifiante à la biosphère et nous enferme dans une logique de répétition de nos erreurs vers un grand déséquilibre sur les plans personnel, trans-personnel et planétaire.

Par nature, nous ne pouvons pas éviter les erreurs mais nous avons le choix et la capacité de les rectifier; c’est ainsi que Pachamama-Gaïa nous enseigne. Sans reconnaissance ni correction de nos erreurs nous sombrons, noyés dans une spirale infernale et donnons toujours plus de pouvoir à la fausse matrice.

Ces agrégats de la fausse matrice, ou programmations archaïques, visent à nous soumettre et à faire naitre des conflits en nous et au sein de la collectivité. Ils sont à l’origine de nos schémas, de nos conditionnements dotés d’une volonté propre. Ils sont l’essence du mensonge, du déni, germes de toutes perversions. Il est crucial de bien observer leur influence dans toutes les sphères de nos vies et de puiser la force de leur dire adieu fermement contre tout risque de retour en arrière.

Il est également important après les séances SIBA de veiller à ne pas laisser les vieux schémas reprendre le dessus dans notre comportement au jour le jour; ils sont profondément inscrits en nous, en chaque aspect de nos personnalités, de nos vies quotidiennes et dans notre ADN.

Nous devons aiguiser notre vigilance sans relâche. C’est la raison pour laquelle il est bon d’envisager des pratiques alternatives à SIBA telles que massages, ostéopathie, acupuncture, logique émotionnelle, thérapie cognitive, etc. l’objectif étant d’aller vers une harmonisation de tous les plans: corps, psyché, corps émotionnel et corps physique.

Une fois libérés, nous pouvons ressentir la nécessité du deuil de ces vieux schémas; c’est parfaitement légitime et compréhensible car nous les portons depuis des générations. Ils sont un peu comme des personnes de notre entourage que l’on a toujours considérées comme des amis alors qu’elles nous volent de notre énergie vitale, et envers qui l’on croit devoir être loyal par habitude et faiblesse.

Accepter de lâcher nos conditionnements s’apparente à passer du connu douloureux à l’inconnu régénérateur.

Les vieux schémas ne peuvent être transformés s’ils ne sont pas au préalable mis en lumière et confrontés dans la vibration du cœur non polluée d’émotionnel, de pensées aliénantes, de résistances trop fortes qui alimentent la fausse matrice.

En faisant face à nos limitations à un niveau profond, nous sommes testés quant à nos motivations et notre volonté de changer de paradigme.

Nous avons toujours le choix de nous transformer ou non; si nous acceptons de modifier nos comportements, de nous défaire de nos habitudes, de nos addictions et de nos attachements parasites, nous recevons la grâce de grandes guérisons et de transformations vers une liberté en expansion.